Rechercher

Syndrome de vision informatique: la fatigue oculaire liée aux ordinateurs


Par Dr. Christopher Serhan, optométriste

(voir plus bas pour version anglaise)

On ne peut pas y échapper: on vit dans un monde numérique. Les écrans sont omniprésents, ils sont même dans nos poches. La plupart des occupations requièrent un temps important sur un écran et nos yeux manifestent leur mécontentement de plus en plus.

Effets secondaires oculaires exacerbés par les ordinateurs:

● Yeux secs

● Yeux rouges

● Yeux qui chauffent

● Sensation de sable dans l’oeil

● Vision floue

● Larmoiement excessif

● Yeux qui forcent

● Fatigue oculaire

● Douleur oculaire ou autour des yeux

Pourquoi?

On reste trop longtemps devant les écrans et on a le mauvais réflexe de réduire notre clignement (moitié des clignements par minute). Cligner moins affecte la fonction du film lacrymal (les larmes sur la surface oculaire). Les larmes de bonne qualité sont cruciales à une vision claire et confortable et si elles ne sont pas réparties régulièrement, nos yeux ressentent assez rapidement les conséquences. La sécheresse est caractérisée par un ou plusieurs parmi les six premiers symptômes listés ci-haut.

De plus, on est souvent positionné très proche des écrans; la proximité requiert plus d’effort pour les muscles oculaires qui contrôlent l’accommodation (le focus). Trop d’effort contribue aux trois derniers symptômes listés plus haut.

Conseils

● Loi du 20-20-20: toutes les 20 minutes, pause de 20 secondes en fixant 20 pieds plus loin

● Cligner plus souvent

● Larmes artificielles au besoin (la sorte de goutte recommandée dépend du type de sécheresse que votre optométriste retrouve dans vos yeux; consulter avant de mettre des gouttes dans les yeux)

● S’éloigner à environ 60 cm de l’écran ou à bout de bras si possible

● Positionner votre tête afin que les yeux regardent légèrement vers le bas

● Intensité lumineuse de l’écran appropriée selon la lumière ambiante (ne pas travailler dans le noir)

● Lunettes avec anti-reflet (filtre bleu pas nécessaire) si lunettes requises

● Prescription appropriée (est-ce que la presbytie commence?)

● Éviter les écrans 1 heure avant de dormir


Article consulté provient de l’Association des Optométristes du Québec https://www.aoqnet.qc.ca/votre-vision-et-vos-yeux/protection-des-yeux/la-fatigue-oculaire/

Options en lunettes

La prescription est importante à valider avec votre optométriste. Certains peuvent avoir une prescription légère qui nuit au confort devant l’ordi, comme l’astigmatisme ou l’hypermétropie.


À partir de 40 ans et plus, la presbytie s’installe et a tendance à s’empirer avec le temps. La presbytie représente la perte de flexibilité du cristallin (lentille dans l’oeil qui fait le focus selon la distance regardée) et provoque des difficultés de focus pour des distances rapprochées comme l'ordinateur et les tablettes. Corriger la presbytie avec des lunettes appropriées demeure très important si on désire voir clairement sans forcer inutilement: on retrouve des verres progressifs, dégressifs ou simple vision, selon chaque cas individuel. (blog à venir sur presbytie et options de correction pour plus d’information sur ces options)

D’autres peuvent avoir un problème accommodatif non relié au vieillissement du cristallin, entre autres chez des patients jeunes. D’ailleurs, une classe de lunettes dédiée à aider l’accommodation chez les jeunes non-presbytes (moins de 40 ans), qu’on appelle de type support accommodatif (plusieurs noms commerciaux comme anti-fatigue, digital ou energize me) est devenue une option très pratique pour soulager l’effort requis durant la lecture ou le travail de près.

En conclusion, on doit apprendre à mieux incorporer de bonnes habitudes devant les écrans car leur utilisation occupe désormais une grande partie de notre journée. Discutez-en avec votre optométriste afin de personnaliser les solutions idéales pour vous.

----------------------------------------------------------

Computer vision syndrome: computer-related eye strain

We can't escape it: we live in a digital world. Screens are everywhere, they are even in our pocket. Most jobs require significant screen time and our eyes are carrying the burden.

Ocular side effects exacerbated by computers:

Dry eyes

Red eyes

Burning sensation

Sensation of sand in the eye

Blurred vision

Excessive tearing

Eye strain

Fatigue

Ocular or peri-ocular pain

Why?

We stay too long in front of screens and we have the bad reflex of reducing our blinking rate (half of the blinking per minute). Blinking less affects the proper function of the tear film (tears spread across the eye surface). Good quality tears are crucial to clear and comfortable vision and if they are not distributed regularly, our eyes feel the effects fairly quickly. Dryness is characterized by one or more of these first 6 symptoms listed above.

In addition, we are often positioned very close to screens; proximity requires more effort for the eye muscles that control accommodation (focus). Too much effort contributes to the last three symptoms listed above.

Advice

20-20-20 rule: every 20 minutes, take a 20-second break by looking 20 feet away

Blink more often

Artificial tears if necessary (the type of drop recommended depends on the type of dryness that your optometrist finds in your eyes; best to consult before putting any drops in)

Position yourself about 60 cm away from the screen or at arm's length if possible

Position your head so that your eyes look down slightly

Adjust screen brightness relative to ambient light (do not work in the dark)

Glasses with anti-glare coating (blue filter not necessary) if glasses required

Appropriate prescription (did presbyopia start?)

Avoid screens 1 hour before sleeping


Article consulted comes from the Association des Optométristes du Québec https://www.aoqnet.qc.ca/votre-vision-et-vos-yeux/protection-des-yeux/la-fatigue-oculaire/

Glasses options

Whether you need prescription or not should be verified by your optometrist. Some may have a slight prescription that interferes with computer comfort, such as astigmatism or farsightedness.

From age 40 and up, presbyopia sets in and tends to worsen over time. Presbyopia represents the loss of flexibility of the eye's lens, causing difficulty in focusing clearly up close like on computers and tablets. Correcting presbyopia with appropriate glasses is very important if you want to see clearly without straining unnecessarily: there are progressive, degressive or single vision glasses, depending on each individual case. (see blog on presbyopia and correction options for more information on these options)

Others, young patients in particular, may have an accommodation problem unrelated to lens aging. In fact, a class of glasses dedicated to helping accommodation in young non-presbyopic people (under 40), known as the accommodative support class (several brand names exist like anti fatigue, digital or energize me) has become a very practical option to relieve the effort required during reading or close work.

In conclusion, we must learn to incorporate better habits in front of screens because they will continue to occupy a large part of our work day. Discuss further with your optometrist in order to personalise the solutions available for you.



Dr. Christopher Serhan, optométriste


Gradué de l’École d’Optométrie de l’Université de Montréal en 2012 Dr. Serhan a été honoré avec le prix de LASIK M.D.. En plus de pratiquer à OPÉA Optométristes, il est aussi chargé de clinique générale à la Clinique Universitaire de la Vision à l’Université de Montréal où il supervise et enseigne aux étudiants en optométrie. Il a complété des stages en pathologie oculaire à l’Institut de l’Oeil des Laurentides (2011), ainsi qu’au centre «Eye Centers of South Florida» à Fort Lauderdale et North Miami (2012).

Upon graduating from the École d’Optométrie of the University of Montreal in 2012, Dr. Serhan was honored with the LASIK M.D. award. In addition to practicing at OPÉA Optometrists, he is also a clinician at University of Montreal’s School of Optometry, where he supervises and teaches optometry students. He completed externships in ocular pathology at the Institut de l’Oeil des Laurentides (2011), as well as at the Eye Centers of South Florida (2012).

76 vues
Heures d’ouverture

LUNDI

MARDI
MERCREDI

JEUDI

VENDREDI

SAMEDI

DIMANCHE

9h00 – 18h00

8h30 – 18h30

9h00 – 18h00

9h00 – 18h30

8h30 – 18h00

9h00 – 15h00

Fermé

Contactez-Nous

5554, Blvd. Henri-Bourassa W.
Saint-Laurent, QC H4R 0M6

  • Facebook
  • Instagram

© 2020 par Opéa Optométristes inc.